Planète Bleue

Respirer profondément et en toute sérénité sur notre belle planète

22 octobre 2007

"Sapiens" était aussi pêcheur à pied

Il y a 165 000 ans en Afrique, les hommes du paléolithique moyen se nourrissaient des produits de la mer.

L'EXPLOITATION des ressources marines a été cruciale pour nos lointains ancêtres pendant la période glaciaire qui a duré de 195 000 à 135 000 ans avant notre ère. Sans cette nourriture, ils n'auraient pas pu survivre au climat froid et rude. Ce mode d'alimentation leur aurait permis en outre de migrer en Australie et en Nouvelle-Guinée par la côte.
C'est ce qu'indique une équipe internationale de chercheurs *, après avoir découvert des restes de fruits de mer dans la grotte de Pinnacle Point qui surblombe l'océan Indien, près de Mossel Bay, en Afrique du Sud. Les restes retrouvés dans la grotte montrent qu'au paléolithique moyen, les Homo sapiens ramassaient sur la plage une quinzaine d'espèces d'invertébrés marins différents constitués majoritairement de moules brunes. Ils utilisaient également des hématites (ocre rouge) taillées et de petits outils, preuve qu'à cette époque ils étaient plus évolués que l'on pensait. Dans leur étude, les auteurs expliquent que les occupants de Pinnacle Point ramassaient sans doute les crustacés à marée basse ou lors des grandes marées mensuelles de printemps sur la côte plus ou moins rocheuse. Pendant les millions d'années précédentes, le régime alimentaire des hominidés à l'intérieur des terres était le produit de la chasse et de la cueillette.
« Comportements élaborés »
Les hommes de Pinnacle Point ramassaient leurs coquillages sur le littoral à environ 5 ou 10 km de la grotte pour revenir les consommer à l'intérieur. Quant aux 57 hématites recueillies dans la grotte, certaines d'entre elles étaient vraisemblablement utilisées pour se peindre le corps, ce qui confirme le niveau d'évolution de ces hommes modernes. Aujourd'hui, nos contemporains expriment notamment leur statut social et leur appartenance au groupe à travers l'habillement, les bijoux, le maquillage et la coiffure, commente Sally McBrearty de l'université du Connecticut dans un commentaire publié par la revue Nature.
« Il s'agit sans doute de comportements élaborés qui font preuve d'une stratégie plus moderne que ce que certains chercheurs pensaient », confirme Francesco d'Errico, directeur de recherche au CNRS. Ce scientifique fait cependant remarquer que la consommation de fruits de mer et l'utilisation de pigments sont également attestées chez les néandertaliens d'Europe. La présence de ces modes de vie montrerait notamment qu'on ne peut pas dresser de parallélisme entre morphologie (taille du cerveau, etc.)et comportement moderne.
Si les chercheurs ont pu découvrir la grotte de Pinnacle Point, c'est parce qu'elle a été épargnée par la remontée du niveau de la mer. Au paléolithique l'océan était de 125 mètres plus bas qu'aujourd'hui et la grotte est maintenant située à 15 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle figure parmi les rares sites archéologiques datés de 165 000 ans. Jusqu'à présent les plus anciens habitats connus remontaient à 120 000 ans.
(*) «Nature », le 18 octobre 2007

Inscription gratuite : faites des rencontres prés de chez vous

Posté par jmlir à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire