Planète Bleue

Respirer profondément et en toute sérénité sur notre belle planète

24 avril 2008

Cap sur les biocarburants de seconde génération

Jean-Louis Borloo propose de délaisser les biocarburants de première génération, dont les vertus écologiques sont mises en cause, mais qui sont surtout accusés d’être, en partie, à l’origine de la hausse des prix alimentaires et des émeutes de la faim. Le ministre de l’Ecologie veut se concentrer sur la seconde génération.

biocarburantsLa France veut faire une « pause » sur les biocarburants de première génération. Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, l'a annoncé hier à Rome, en marge du Forum international de l’énergie qui réunissait pendant trois jours des pays producteurs et consommateurs de pétrole.
Les biocarburants de première génération sont mis en cause dans la flambée des prix des matières premières alimentaires. Fabriqués à partir de plantes vivrières, notamment de céréales, leur utilisation en hausse aurait, en partie, provoqué les émeutes de la faim qui se déroulent dans plusieurs pays depuis quelques semaines.
Destiné à être une l’alternative au pétrole, le respect de l’environnement de ces biocarburants de première génération est mis en cause par certains. Le traitement et l’acheminement de la matière première seraient eux-mêmes très couteux en énergie.
Concentrer les efforts sur la deuxième génération
La France veut donc abandonner la première génération pour mieux s’intéresser à la seconde. Les investissements déjà lancés dans les premiers biocarburants seront cependant « honorés ». Le ministre de l’Ecologie a souhaité que soit amplifiée « la recherche sur la deuxième génération pour que ces biocarburants ne soient en aucun cas en concurrence avec des sites (...) alimentaires ».
La France, qui prendra la présidence de l’Union européenne pour six mois en juillet prochain, s’est fixé pour objectif que les biocarburants représentent 10% de la consommation de carburants en 2020.

Posté par jmlir à 09:42 - Energie(s) - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire